En quoi le chaos actuel peut-il être un moteur positif pour l’humanité ?
Et pourquoi l’engouement pour les pratiques de mieux-être est-il bienvenu ?

Aujourd’hui, nous sommes dans l’ère de la transformation et le marché du bien-être est florissant, en pleine ascension.  Formations en ligne ou en live, webconférences, livres, stages, retraites…

Une réelle aspiration au changement est palpable…Les humains cherchent à se libérer de leurs conditionnements, des schémas qui les emprisonnent, d’une spirale sans fin de recherche de réussite qui les éloignent de leur cœur et de leurs aspirations profondes.

En toile de fond, une société de consommation décadante, une terre qui se meurt, les espèces qui disparaissent, le climat qui se dérègle, une perte de confiance dans le système lui-même et les humains qui nous gouvernent.

Les jeunes perdent la foi dans l’avenir et se recentrent sur le présent…ils ont du mal à se projeter dans un futur dessiné par leurs parents et se demandent plus facilement : qu’est ce qui du sens pour moi aujourd’hui ? de quoi j’ai envie maintenant ?

Ce chaos généralisé a ceci de bon : cela nous oblige à revoir nos perspectives, nos certitudes, nos comportements. Bref, cela nous demande de nous réveiller de la torpeur dans laquelle nous nous étions engourdis, bercés par nos illusions de toute puissance. De nous recentrer sur l’essentiel et d’apprendre à respecter le vivant sous toutes ses formes, à l’intérieur de nous comme à l’extérieur.

Toute la société dans laquelle nous vivons a été construite dans la logique de l’égo au niveau individuel comme au niveau collectif 

Au niveau individuel, avec l’illusion de croire que je peux construire MA vie, MA réussite, Ma famille, MA maison… AVOIR PLUS, FAIRE PLUS, CONSOMMER PLUS ! sans me soucier des dégâts collatéraux au niveau de l’humanité entière de l’impact de chacune de mes décisions sur le vivant!

Au niveau collectif, de la même manière, diviser les territoires de la terre avec des frontières illusoires et les gouverner comme si c’était possible de faire abstraction de ses voisins ?
Mon pays, Ma ville, Ma nation, Ma religion…
Comme si l’air que nous respirions se souciait des frontières virtuelles que nous avions crée ? que les pesticides que mon voisin utilise ne souillaient pas ma terre ? et que la cruauté dont je peux faire preuve n’impacte pas ma conscience ?
Chaque acte que nous posons crée un retour de manivelle, chaque pensée crée une réalité qui impacte le vivant.

Nous avons cru que nous pourrions trouver le bonheur et la paix en satisfaisant les désirs de notre égo, qui n’a de cesse d’en inventer de nouveaux : je serai enfin heureux quand ? j’aurai une compagne, un nouveau boulot, plus d’argent ou de temps, ma nouvelle voiture, quand je ferai tel voyage ou telle formation…
Mais de plus en plus d’êtres réalisent que c’est un processus sans fin et que la satisfaction vécue lors de la réalisation de ces désirs est très éphémère, voire inexistante et n’apporte certainement pas la paix tant recherchée!

C’est dans cette turbulence généralisée, où nous naviguons sans boussole dans des sables mouvant, nos anciens repères mis à mal, que l’humain se cherche comme il peut ! ou du moins, cherche l’humanité en lui.

Et les nombreux courants de développement personnel et spirituels prennent naissance dans cette recherche d’identité :

Qui suis-je vraiment ? Qu’est ce qui est moi et qu’est-ce qui n’est pas moi ? qu’est-ce qui a vraiment du sens ? quelle est ma place dans ce monde et comment j’y contribue ? comment puis-je trouver la paix dans ce chaos ? Après quoi je cours ?
Que faire de cette vie ? comment apprendre à m’aimer et à aimer les autres et ma vie ?
Comment sortir de cette spirale infernale d’insatisfaction ?

Alors bien entendu, en tant que formateur, praticien ou accompagnant,  chacun apporte sa contribution  comme il peut,  là où il en est sur son chemin de conscience…il y aujourd’hui autant de pratiques que de praticiens.

 Mais quoiqu’il en soit, cette émergence de créativité sur le marché du mieux-être, même si il faut faire un peu de tri pour faire son choix en conscience, a l’avantage de remettre du mouvement là où la conscience était figée, d’ouvrir son champ de vision et ses perceptions  pour sortir des sentiers battus , de proposer des voies d’exploration du moi pour élargir ses horizons et sa vision du monde , et surtout et c’est l’essentiel, de ramener la conscience dans l’espace du cœur .

Cela fait 30 ans que j’oeuvre et expérimente pour trouver le chemin vers la paix
En toute humilité, sans prétention de détenir aucune vérité, je fais ma part de colibri en oeuvrant là où j’en suis… afin de permettre à chacun d’explorer les limites de son mental, qui tourne en rond comme un hamster dans sa cage en posant son regard uniquement en périphérie, pour retrouver le chemin de ce qu’il a de plus précieux : son cœur !

Je propose à chaque pèlerin de la vie, en quête de sens, des stages expérientiels qui agissent comme « des électrochoc » pour ouvrir une brèche dans ses certitudes et retrouver la voie du cœur.

Anne Vandezande

Toutes les informations sur le site: www.universdupossible.fr

Pour s’inscrire à la newsletter et recevoir les prochaines dates et les informations: https://bit.ly/2SaCKDw

Notre chaine youtube: https://www.youtube.com/user/universdupossible

Et retrouvez nous sur Facebook: https://fr-fr.facebook.com/universdupossible/

consectetur commodo ante. dolor. facilisis adipiscing ut

Pin It on Pinterest

Share This