Apprendre à OSER ÊTRE SOI-MÊME et lâcher la peur du jugement !

Anne Vandezande

Dans cet article ...

S’affranchir du jugement pour révéler sa vraie nature

Naviguer dans le tumulte de la vie sociale ressemble souvent à une danse délicate, jonglant entre être soi-même et répondre aux attentes d’autrui. La question cruciale de comment être soi-même est régulièrement entravée par la peur du jugement. Cet article est une invitation à un voyage introspectif, une exploration visant à redécouvrir son essence authentique, à l’abri du regard scrutateur du monde.

La peur du jugement et du regard des autres : Comprendre et affronter

Peur du jugement : Origines et manifestations

Lorsque nous sommes né, nous faisions « un » notre environnement. Pas de « Je », pas de « Tu » …Pas la conscience d’un MOI séparé du reste.
Mais vient le moment où nous avons pris conscience de ce MOI…d’un « MOI » séparé des autres et unique. Et nous avons compris que nous existions en nous regardant dans le miroir du regard de l’Autre !

C’est une étape essentielle dans notre déploiement…C’est le moment où nous avons commencé à dire «  JE » et à donner à ce « JE » une contenance !

Complètement dépendant de l’extérieur pour notre survie, soutenu par notre besoin de sécurité nous avons grandi en essayant de répondre aux attentes de notre environnement pour obtenir de l’approbation, de l’amour, de l’attention et surtout la reconnaissance de notre droit d’exister, en tant qu’être unique.

Pour se construire, notre « EGO » ou «  petit Je » s’est identifié à tout ce qui lui a semblé lui donner une contenance, une existence, une identité propre. Qu’est-ce qui me distingue des autres et fait de moi un être aimable et acceptable ?

Les sentiments de honte et de culpabilité figurent parmi les émotions négatives les plus récurrentes : l’appréhension d’être ridiculisé, le remords de ne pas correspondre aux attentes d’autrui, l’angoisse de les décevoir, ainsi que la crainte de ne pas être accepté et aimé pour sa véritable identité.

C’est un processus d’individualisation normal : Qui suis-je ? en quoi suis-je différent des autres ? comment est-ce que je sais que j’existe ? comment obtenir cette confirmation  des AUTRES qui me le renvoient ?

En parallèle, nous avons construit des stratégies de survie pour éviter les menaces terribles qui nous guettent durant toute notre enfance : les punitions, le rejet, causer de la déception, le jugement, l’abandon…

La peur au ventre, nous construisons pièce par pièce, un personnage qui « tient la route », avec la peur permanente de décevoir, d’être rejeté, de ne pas être aimé, d’être jugé, d’être seul, de ne pas sortir du lot, de ne pas exister.
Nous intégrons que le droit à l’existence, cela se mérite et que ce n’est pas gagné !

Selon le degré de sécurité intérieure que nous avons réussi à construire concernant ce Moi et sa valeur, son droit à l’existence et à l‘amour, nous allons cohabiter avec des peurs plus ou moins paralysantes et construire une « ZONE DE CONFORT » qui nous est propre, dans laquelle nous nous réfugions pour nous mettre à l’abri des menaces…

Derrière « JE » suis…nous mettons de définitions, des étiquettes qui nous enferment, nous restreignent mais nous sécurisent : Je suis gentil, je suis généreux, je suis bon dans…mais aussi : je suis incapable de…, je suis nul, je suis moche, je suis…

Qui suis-je vraiment ? de quoi suis-je capable ?

Cette « zone de confort » devient alors nous bocal : nous sommes figés par ces étiquettes et perdons l’audace de nous explorer, de nous découvrir et de nous réinventer !

Pour que nous puissions rester vivant, cette zone de confort doit être évolutive, en mouvement et s’élargir au gré de nos expérimentations !

Impact du jugement des autres : Conséquences sur l’estime de soi

Le jugement d’autrui peut dangereusement altérer l’estime de soi, faussant notre perception personnelle et instillant le doute sur notre valeur intrinsèque. Cette crainte nous confine dans des rôles qui ne reflètent pas notre identité réelle.

L’inertie nous tue à petit feu…car la vie, c’est le mouvement !

Si la peur domine notre expérience, notre « personnage », ce « Je » auquel nous nous identifions, se rigidifie : nous répétons alors sans cesse les mêmes schémas de pensées et de comportement et de réaction. Nous finissons par croire que nous sommes vraiment CELA.

Nous devons pour cela, apprendre à nous sécuriser intérieurement…à nous offrir cet amour inconditionnel et cet accueil que nous avons tant cherché à l’extérieur. Et réaliser que notre véritable nature, c’est l’amour…

Et à nous offrir la possibilité de continuer à nous explorer, à accepter les propositions de la vie pour découvrir nos ressources, notre richesse intérieure infinie et ouvrir le champ des possibles !

La peur du jugement, héritage de nos interactions précoces, est donc une semence plantée en enfance. Elle s’enracine dans notre quête d’appartenance et se nourrit de notre désir de reconnaissance, se manifestant par des hésitations et une autocensure qui brident notre spontanéité. A trop vouloir être validé par notre entourage, on en oublie d’être soi-même.

personne libérée de son passé et de la peur du jugement des autes symbolisé par l'envol d'oiseaux

Oser être soi : Les clés pour cultiver son « Moi » authentique

Stratégies pour dépasser la peur du jugement : Premiers pas vers le changement

Pour s’émanciper de ne pas être aimé par les autres personnes, il est crucial d’adopter des stratégies pour naviguer à travers le jugement. Cela implique de s’ancrer dans nos valeurs, de réaffirmer notre identité au-delà des attentes sociales et de valoriser notre trajectoire unique.

Identifier son « moi » authentique : Se connaître pour se libérer

L’introspection est notre boussole vers l’authenticité. Elle requiert une exploration de soi sincère, scrutant nos forces et faiblesses, amorçant un processus de réconciliation avec notre être intégral.

L’art de ne pas se conformer : Résister à la pression sociale

Dans un monde où les modèles préfabriqués abondent, oser être soi implique de résister au conformisme. Cet art de la résilience se cultive au quotidien, affirmant notre indépendance à chaque acte de non-conformité.

Encourager l’expression de soi : Pratiques quotidiennes pour renforcer l’authenticité

Comment être soi même ? Des rituels quotidiens d’expression de soi ancrent notre authenticité dans le réel. Les activités créatives, la méditation, la tenue d’un journal, … sont des pratiques qui matérialisent notre authenticité, la rendant palpable et vivante afin de sortir de l’image négative de soi.

Construire une confiance en soi à l’épreuve des regards

Se libérer de l’approbation externe : Pourquoi et comment oser être soi même ?

Pour s’affirmer authentiquement, il est crucial de se détacher du besoin d’approbation externe et de cultiver une indépendance émotionnelle. Cela nous permet de valider nos actions et choix de vie en fonction de nos critères personnels, sans être ballotés par les opinions fluctuantes d’autrui.

Personne osant pleinement être soi-même, souriante et épanouie

Confiance en soi vs. peur du jugement des autres : Renforcer son estime personnelle

Édifier une confiance en soi solide est la meilleure défense contre l’appréhension du jugement. En établissant notre valeur intrinsèque sur une estime personnelle affirmée, nous bâtissons une identité résiliente qui ne dépend pas des regards extérieurs.

Exprimer sa singularité en toute confiance : Astuces pour préserver sa personnalité unique

L’expression de notre unicité est un exercice quotidien qui nécessite une pratique régulière. Se fixer des objectifs personnels, se réjouir de nos propres réussites et maintenir un dialogue intérieur positif sont des actions essentielles pour cultiver une présence assurée et une personnalité distincte.

Encourager l’authenticité chez les enfants et adolescents

Le rôle des adultes dans l’acceptation de soi des jeunes

Les adultes jouent un rôle déterminant dans l’éveil à l’acceptation de soi chez les jeunes. En étant des modèles de courage et d’acceptation, ils enseignent la valeur de la fidélité à ses convictions, malgré les pressions extérieures et les jugements.

Adolescente qui se regarde dans le miroir se demandant qui elle est vraiment

Créer des espaces sûrs pour l’expression personnelle

Il est crucial de créer des environnements sécurisants où les enfants et adolescents peuvent exprimer librement leur individualité. Des activités qui encouragent l’expression personnelle et un dialogue constructif et empathique contribuent à cet épanouissement.

Partager son parcours : Encourager les autres par l’exemple

Partager avec les jeunes nos propres histoires de vie et de luttes contre les jugements peut les inspirer à valoriser leur propre authenticité bien mieux que de leur donner des conseils pour se sentir mieux. En voyant les adultes surmonter la peur du jugement des autres, ils apprennent que l’authenticité est accessible et valorisante.

Réinventer son parcours : Audace et authenticité

Il est vital d’avoir l’audace de naviguer dans les eaux parfois agitées du changement et de faire face aux incertitudes avec courage.

L’importance de l’auto-compassion dans le voyage vers soi

L’auto-compassion est cruciale pour avancer sur le chemin de la découverte de soi, nous rappelant que chaque pas, même vacillant, est un progrès vers l’authenticité.

Célébrer chaque petite victoire sur la peur du rejet

Chaque choix de rester fidèle à soi-même, malgré la peur du regard des autres, est une victoire qui mérite d’être célébrée, tissant une existence où l’authenticité est la norme.

L’authenticité n’est pas une destination, mais plutôt un parcours en constante évolution. En se libérant des chaînes du jugement, on peut trouver une liberté et une joie de vivre qui transcendent les attentes sociales. Cet article n’est pas qu’une simple lecture, c’est une carte routière pour ceux qui aspirent à une vie plus authentique, plus vibrante, et plus vraie. La peur du jugement des autres ne doit pas devenir un carcan qui entrave notre potentiel. Au contraire, en reconnaissant et en surmontant cette peur, nous pouvons déverrouiller la porte de notre propre cage dorée pour explorer l’immensité de notre potentiel humain.

L’Univers du Possible aide les adultes et les jeunes dans cette démarche au cœur de soi…pour apprendre à se libérer de la peur qui induit un besoin illusoire de contrôle et à accueillir le présent, pour devenir capable de contrôler son mental, d’ouvrir son cœur, d’accueillir son ressenti et sa spontanéité.

Osez enfin être vous-même grâce aux stages de l’Univers du Possible :

4 stages pour vous permettre cette transformation en profondeur !

Voir toutes les dates

 

Derniers Articles

Agenda

3 conférences gratuites !

conférences égo et développement personnel

Ne rêvez pas votre vie, vivez vos rêves
Les clés du bonheur et de l’apaisement
Trouver la paix en soi et dans la relation à l’autre

Des clés en vidéo sur Youtube